03-07-2016

Axe de recherche

 

Equipe 1 : Aspect Phytoécologique, Dynamique des Matorrals et Valorisation

A l’échelle Globale, les matorrals et les steppes jouent un rôle indispensable au maintien de la biodiversité.

Elles remplissent aussi de multiples fonctions bénéfiques pour l’homme ; retarder et atténuer la vitesse de la stéppisation (désertisation), réservoir biologique et producteur de ressources particulièrement le pâturage.

Ces formations végétales portent aussi de vraies valeurs culturelle, éducative et scientifique car c’est des milieux de recherche bioécologique afin de connaître l’état de santé de l’Environnement.

Objectif de l’équipe est de mettre l’accent sur les potentialités biodiversitaires des Matorrals et de la steppe vu son importance spécifique sur le fonctionnement des écosystèmes en visant les principaux des objectifs suivants :

- La connaissance  du milieu physique

- L’étude de la diversité floristique : il s’agit de mieux connaître la biodiversité végétale afin de pouvoir la quantifier et la surveiller. Cette démarche s’inscrit dans les préoccupations internationales de freiner sinon de stopper l’érosion de la biodiversité. 

- Etude de la répartition des différents groupements végétaux

- Etude cartographique des incendies et défrichement du milieu naturel.

- Surpâturage et pollution

Equipe 2 : Phyto dynamique des Ecosystèmes Arides

La dégradation de la végétation dans la région méditerranéenne en général et en Algérie occidentale en particulier est préoccupante, plusieurs chercheurs et scientifiques se sont intéressés au problème, citons : Barbero et Quezel (1979 et 1980), Quezel (2000), Jauffret et Lavorel (2003).

La région en question n’échappe pas à ces processus même si on admet que certaines zones sont encore pourvues d’arbres et arbustes parce qu’elles bénéficient d’un statut de protection et qu’elles sont très éloignées des villes et des villages.

Un facteur important dans cette situation est à prendre en considération, celui de l’examen de la dynamique végétale de ces écosystèmes.

L’étude chronologique sur l’ensemble des peuplements existants (après leur identification) au niveau des rives de l’Oued Tafna, le piémonts et les versants montagneux matorralisés et steppiques attireront notre attention. Nous disposons actuellement de données physionomiques acquises à travers nos recherches déjà, elles vont être poursuivies.

Le laps de temps à observer est de 10 à 15 ans. Il pourra nous permettre d’approcher les aspects phytoécologiques liés aux modifications qui seront observées dans ces écosystèmes fragilisées.

Une approche pédo-anthracnologique prenant en considération des descripteurs paléo-environnementaux autres que le pollen pour vérifier les perturbations entreprises par les actions humaines fera partie des tâches entreprises par l’équipe.

Equipe 3: Ecophysiologie Végétale et Pathologie des écosystèmes 

Equipe 4 : Bioclimatologie, Hydrobiologie et Hydro botanique

Les membres impliqués travaillent sur le fonctionnement biogéo -chimique et les relations entre la structure et le fonctionnement en lien avec les organismes dans les hydrosystèmes continentaux en milieu semi-aride : en particulier, les échanges d'eau et les transferts associés de nutriment et de polluants entre les différents compartiments du milieu aquatique( eau de surface/nappe, gradient amont-aval et modélisation) et l'importance de ces processus dans le maintien de la qualité des eaux, l’écologie évolutive des organismes aquatiques dans un contexte de changement climatique  et la réponses de la structure trophique à des stress  anthropiques ( Pollution et aménagements des cours d’eau).

Equipe 5 :Conservation et valorisation des espèces menacées

Le bassin méditerranéen est reconnu comme une région à grand intérêt, puisque dans l'ensemble de ces zones géographique, plusieurs ont été désignées comme points chauds "Hotspost" .Parmi les habitats répertoriés dans les différentes directives de protection, les écosystèmes halophiles  dégagent des priorités, à la fois pour la conservation de la faune et de la flore spécifique de ces endroits. Le genre Limonium par exemple suscite une conservation particulière. La combinaison de l'anthropisme et les perturbations climatiques ont souvent été des facteurs menaçants d'extinction,  ce genre au niveau d’écosystèmes méditerranéens. Une étude de la structure de ces écosystèmes avec une comparaison référentielle avec les écosystèmes similaire à une échelle géographique plus large, pourrait convenir comme une thématique fondamentale dans la biologie de conservation. Tel est l'objectif fondamentale et l'axe fixé pour cette recherche, dont l'objectif se projetterai a établir et disposer d'un outil fiable pour la conservation et la valorisation de ces espèces. Tout  en prenant en considération tous les facteurs écologiques influents.